Les îles Galapagos

Avant de décoller pour les îles Galapagos, petite visite de Quito. Nous sommes tombés sous le charme des ruelles colorées et pleine de vies de la capitale de l’Equateur.

Dans l’avion, depuis le hublot, nous admirons le paysage à l’approche de notre destination. En survolant l’archipel on peut observer les îles sauvages où la nature règne en maître. Je sens déjà que je vais adorer!
Nous atterrissons sur la petite île de Baltra, puis prenons le bateau qui nous amène sur la isla Santa Cruz. C’est ici que commence notre séjour.
Arrivés à Puerto Ayora, la ville principale où se concentre la majeure partie des habitants des Galapagos, nous partons nous balader près du port. Sur le chemin, nous croisons iguanes, pélicans, crabes rouges et otaries (qui font la sieste à l’ombre sur le ponton) et de drôles de clients qui font la queue chez le poissonnier (photo 4)! Tout de suite on se rend compte que le rapport aux animaux est différent de ce qu’on a toujours connu. Ils ne semblent pas apeurés par notre présence, au contraire. En fait, c’est comme si nous étions invités chez eux. La cohabitation entre humains et animaux se fait parfaitement bien et chacun trouve sa place.
Les jours qui suivent nous partons dans les terres, dans la réserve d’El Chato, pour aller à la rencontre des tortues géantes des Galapagos. Elles sont vraiment très impressionnantes! On dirait un peu des dinosaures avec une tête de serpent. On les observe se déplacer (très lentement), croquer des fruits qui ressemblent à des pommes et se reposer, toujours à l’ombre.

Après 3 jours passés sur Santa Cruz, nous quittons l’île pour nous rendre sur la Isla Isabela, la plus grande île des Galapagos et celle qui a l’activité volcanique la plus importante de l’archipel avec ses 5 volcans actifs. La traversée sur le Pacifique dure 2h30 et s’avère un peu mouvementée… À mi-chemin, des dauphins nous ont offert un beau spectacle en sautant par dessus les vagues. Nous étions tout de même content d’arriver à la fin!! Dès que nous posons le pied sur le ponton, nous avons la belle surprise de voir une raie manta. L’eau est si claire et pure. Nous louons des palmes, masques et tubas pour faire du snorkeling dans un super spot dédié à cette activité: la Concha de Perla. Le lendemain, nous partons en excursion pour la journée à Los Tuneles, une formation volcanique au milieu de la mer. Au programme: petite balade sur les îlots volcaniques, où nous attendent les Boobies à pattes bleues. C’est une espèce d’oiseaux endémiques, uniques au monde et qui n’existe qu’ici. Nous pouvons les voir de près, comme tous les autres animaux de l’archipel, ils ne s’effraient pas lorsque nous approchons. Quelques minutes après notre arrivée, nous assistons à deux scènes importantes de la vie de ces oiseaux: des mâles en compétition font la cour aux femelles, en levant alternativement leurs pattes pour montrer leur belle couleur. Le gagnant est celui qui a les pattes les plus bleues! Nous avons également observer une femelle couver ses œufs. Quelle chance d’avoir pu assister à ces instants uniques. Ensuite, nous regagnons le bateau pour nous rendre dans un spot de snorkelling accompagnés de notre guide et nageons permis les tortues de mer, qui sont nombreuses et superbes. Nous avons également pu admirer de près les petits requins inoffensifs de l’Equateur. Et clou du spectacle, grâce à l’œil expert de notre guide nous avons eu l’immense chance d’observer un hippocampe dans la mangrove, chacun son tour et sans mouvement de palmes pour ne pas l’effrayer et risquer de le faire partir. C’est si rare qu’on se sent privilégiés!

Notre séjour touche bientôt à sa fin et je sens déjà que tous ces animaux vont me manquer. Nous devons retourner sur l’île Santa Cruz pour prendre notre avion, mais avant de partir, nous nous baignons une dernière fois dans l’eau turquoise, sur une petite plage paradisiaque où plus d’une dizaine d’otaries se reposent sur les bancs ou sur le sable à l’ombre. Nous nageons un peu pour nous rafraîchir et là, surprise! Nous sommes rejoins par des otaries qui semblent vouloir jouer avec nous. Elles tournent autour de nous, s’amuse à nous faire peur en nous « fonçant » dessus jusqu’à toucher nos masques ou l’objectif de l’appareil photo avec leur museau. Nous nous amusons beaucoup!! 🙂

Quelle aventure unique ce séjour aux Galapagos ! Comme un rêve de gosse 🐢🐬❤️

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s