Dans l’Ouest du Canada

Nous n’avions pas du tout prévu initialement de visiter l’Ouest du Canada. C’est un randonneur avec qui nous avons partagé un trek au Pérou qui nous l’a conseillé. Je n’ai qu’une chose à lui dire, MERCI Troy!!!
C’est tout ce qu’on aime ça et c’est aussi ce qui nous a souvent guidé au cours de notre voyage, écouter les conseils d’autres voyageurs, des locaux, faire totalement confiance à un inconnu et partir à l’aventure.

Changement de plan de vols. Échange de dates, achats de nouveaux billets et nous voici en Alberta, à l’Ouest du Canada, en plein cœur des Rocheuses. D’abord le parc national de Banff, puis celui de Jasper, qui se rejoignent par une des routes les plus panoramiques du monde. Nous sommes descendus ensuite près de la frontière avec les États-Unis, au parc national de Waterton. Puis, comme nous étions tout proche, nous en avons profité pour passer la frontière à nouveau, par voie terrestre cette fois, pour nous rendre au parc national des Glaciers dans le Montana.

… Marcher dans les forêts, sentir les pins, entendre le bruit des rivières, voir les animaux sauvages, toucher la roche, goûter au délicieux sirop d’érable… La nature canadienne est une expérience sensorielle magnifique!!!

Je vais avoir décidément beaucoup de mal à vous exprimer ce que nous avons vécu. Surtout dans cette nature, où il est plus simple de ressentir que de décrire. Quand Troy nous a parlé de cette destination, nous avions regardé quelques photos et c’est ce qui nous a donné envie de partir explorer ces lieux. J’espère qu’il en sera de même pour vous! 😀

****************************************************************************

« Voyager, c’est donner un sens à sa vie, voyager, c’est donner de la vie à ses sens »

 

Publicités

Voyage en Alaska

L’Alaska… Depuis toujours ce pays nous faisait rêver Joss et moi. Eh bien je peux dire qu’il a tenu toutes ses promesses!

Dès notre arrivée à Anchorage, la plus grande ville du pays, nous partons sans plus attendre à l’aventure, pour un trek au Denali National Park (à environs 4h vers le Nord). Cela fait à peine deux heures que l’on roule que déjà en chemin nous avons la chance inouïe de croiser deux « petits » ours sur le bord de la route. Incroyable!!! Nos yeux n’en revenaient pas de ce qu’ils voyaient! Et ces paysages de forêts de sapins longs et fins qui bordent la route, des rivières et des lacs partout, avec les plus belles montagnes enneigées en toile de fond… Bienvenue en Alaska 😍

Nous arrivons à destination, premier stop obligatoire au Wilderness Access Center où nous devons nous enregistrer pour camper dans le parc et s’informer quant à la conduite à tenir face à la faune sauvage. Deux jours et deux nuits d’immersion dans la nature, durant lesquels nous avons pu croiser de nombreuses espèces d’animaux, dont des élans, des caribous, des mouflons, des ours bruns (grizzlys) et même un loup! Mais ce sont les moustiques que l’on a vu le plus ! :-/ Pour randonner l’esprit tranquille et en sécurité au milieu de tout ce petit monde, nous étions munis d’une moustiquaire pour la tête, de gaz poivrés anti-ours appelés « bear spray » (à n’utiliser qu’en cas d’attaque seulement!) et de clochettes fixées à nos chaussures de rando pour prévenir de notre présence et laisser le temps aux animaux de s’éloigner. Ainsi, en gardant toujours la distance appropriée, nous ne risquions pas de les déranger et provoquer un changement de comportement. Au-delà de toute ces beautés à contempler, tant le paysage renversant que la faune, ce trek a véritablement décuplé nos sentiments. La liberté, la joie, la peur, mais aussi l’humilité. Comme si nous étions enfin remis à notre place…

Après la terre, le voyage se poursuit dans les airs, à Talkeetna. A bord d’un petit avion 6 places, nous survolons les glaciers et contemplons le sommet du Mont Denali qui sort la tête des nuages, avec ses 6190m d’altitude. On en prend plein les yeux! L’avion est une véritable institution en Alaska. C’est un moyen de transport indispensable notamment en hiver lorsque les routes ne sont pas praticables. Tout le monde ici semble avoir son brevet de pilote et beaucoup possède leur propre avion. Les aérodromes prennent des airs de parking de la place de la Rep’ à Metz!

Afin de continuer à profiter de toutes les belles choses que nous offre ce pays incroyable, nous décidons de descendre au bord de l’océan à Seward, à environs 2h au sud d’Anchorage. La ville est la porte d’entrée du Kenai National Park, dont la majeure partie se visite par bateau. Nous partons pour 7h30 de croisière à bord d’un catamaran à la découverte des fjords, des glaciers et à la rencontre exaltante des mammifères marins, très actifs dans cette région: loutres, phoques, baleines à bosse et orques… Le rêve continue!

Ce pays a pris nos cœurs et je pourrais en écrire des pages entières, mais pour résumer tout cela je dirais simplement que l’Alaska c’est comme entrer dans une carte postale pour ne plus jamais en sortir!

… Et je ne vous parle même pas de notre petite cabane en bois dans la baie de Kachemak, sans eau ni électricité, juste le crépitement du poêle à bois et le bruit des vagues ❤️

 

#Défi #USA #Rodéo

Mon cher Alex,

La cowgirl qui est en moi n’a qu’une chose à te dire et j’ai 23 secondes pour le faire: « HIIIIIHAAAAAA!!!!! »

(Merci d’avoir provoqué l’un de mes souvenirs les plus fun de ce voyage 😀👍 La vidéo va suivre sur Facebook. Attention fou rire garanti! 😂)

 

***********************************************************************

Voici le défi lancé par Alexandre:

« Aux États Unis, telle une vraie cowgirl, tu t’essaieras au rodéo »
Au vrai ou au faux bien sûr 😇

Road trip West Coast USA – Partie 2

Grand écart d’altitude, nous quittons Death Valley (qui porte bien son nom tant la chaleur y est accablante) située sous le niveau de la mer et poursuivons notre route en direction de Mammoth Lakes, une des plus célèbres stations de ski de Californie, perchée à près de 2400m d’altitude. Toujours accompagnés de nos acolytes, l’un d’eux a manqué de chance ce jour là. C’est cette différence d’altitude et de pression qui a causée l’explosion d’une bouteille de bière stockée dans la voiture, coupant notre amie sur la cuisse. De Mammoth Lakes nous ne visiterons que l’hôpital. Plus de peur que de mal, elle s’en sort avec quelques points de suture, mais c’est la facture qui est douloureuse!

Après ces émotions et une bonne nuit dans un chalet, c’est parti pour le Parc National de Yosemite (en Californie). En chemin, nous faisons un stop au Lac Tahoe, le plus grand lac alpin d’Amérique du Nord. Les paysages traversés sont tous plus beaux les uns que les autres! A notre arrivée à Yosemite, tous les campings et hébergements ont été pris d’assaut, aussi nous décidons de faire du camping sauvage autorisé dans la forêt Stanislaus, aux abords du parc (en prenant bien toutes les mesures de sécurité afin d’éviter d’attirer les ours présents dans cette région). Autour de notre feu de camp, à la tombée de la nuit, nous faisons griller saucisses et marshmallows… Ah ce qu’on est bien ici, seuls, au milieu de la forêt, sous un ciel étoilé 🙂 Le lendemain nous partons pour une superbe journée de randonnée jusqu’au au sommet d’une cascade gigantesque, la Nevada Fall. Le parc de Yosemite est grandiose: les montagnes de granite, les sommets enneigés, les forêts, les rivières et les cascades, tout y est majestueux.

Après près de 3 semaines de parcs nationaux, nous voici arrivés à San Francisco. Nous y passons des moments très agréables, à se balader sur le port, les quais, déambuler dans les rues pentues, traverser le Golden Gate bridge à vélos, déguster des fruits de mer à Sausalito, se promener dans les parcs, sur les plages…  Nous avons eu un gros coup de cœur pour cette ville! J’ai eu la chance d’y fêter mes 30 ans, à grand renfort de plateau de fromages et vin californien, partagés entre amis! Awesome 🙂

Nous disons au revoir à Aline et Tom qui doivent redescendre à Los Angeles pour prendre leur avion. De notre côté, nous partons pour notre dernière semaine sur la côte ouest, en empruntant l’une des plus belles routes côtières au monde: la Highway 1. Première halte à Monterey, puis Big Sur. Ensuite nous devons adapter nos plans, car la route est fermée suite à des coulées de boues. Après discussion, nous décidons de faire un dernier détour par le Sequoias National Park.  Nous avons eu la chance de pouvoir camper à l’intérieur même du parc. Dormir dans la forêt, prendre son petit-déjeuner avec des cerfs en invités, s’apaiser au bruit de la rivière, se balader au milieu des Séquoias géants et parfois millénaires, sentir les odeurs de pins et de fleurs sauvages…. L’endroit était magique, on se serait cru dans Bambi! ❤️

Notre road trip s’achève avec 6599 km au compteur!!!

–> Embarquement immédiat pour Anchorage. Notre rêve américain se poursuit désormais dans la nature sauvage de l’Alaska 🌳🐻

 

 

 

 

#Défi #USA #Énigme

Cher Hugues,

J’adore les énigmes, tu ne pouvais pas me faire plus plaisir en me lançant ce genre de défi 🙂 Voici ma proposition de réponse (j’espère que j’ai juste sinon ça va me coûter cher de retourner à SF!)

P.S: Je dois t’avouer que Christophe Collomb m’a bien aidé, il est doué pour trouver des trucs!

******************************************************************************

Voici le défi égnimatique lancé par Hugues :

« Tu me trouveras à San Francisco. Je suis l’œuvre d’une femme prénommée Lilly, dont le patronyme est composé d’un boîtier destiné à éviter la peur et du nom d’un célèbre réalisateur qui mieux que quiconque sait la susciter. »

Défi accepté ! Que la force du Père Fouras soit avec moi 🙂

#Défi #Las Vegas #Céline

Chère Aline,

Afin de me mettre dans la peau de Céline à Las Vegas, j’ai du 1/répéter les paroles, 2/travailler mon jeu de jambe « This is for René 😉 » et 3/assister à la 1042ème représentation de Céline au Caesars Palace! 🙂 Tu m’as lancé ce défi, mais ce que je ne savais pas à l’époque c’est que tu serais présente à mes côtés pour le réaliser et que vous alliez m’offrir ce rêve fou comme cadeau d’anniversaire!!! ❤️😀 Pour vous deux et pour Docteur Sourire, j’ai tout donné, surtout de la voix! Gros bisous et MILLE MERCIS………….

***************************************************************************

Voici le défi lancé par Aline:

« Chez moi les forêts se balancent…Et les toits grattent le ciel..
Les eaux des torrents sont violence..Et les neiges sont éternelles.. »

Tu reconnais à coups sûrs ces paroles, tu adores les chanter lorsque l’occasion se présente !
Cap de pousser la chansonnette en pleine rue devant le Caesars Palace, un soir de représentation ? Et sans se tromper !

Challenge accepted tabernacle!!! 🎤😎

 

 

#Défi #USA #Elvis

Chère Nathalie, Maman,

Après avoir couru derrière des sosies ratés du King, je commençais à désespérer (eh oui les temps changent et Elvis n’est plus à la mode à Las Vegas), quand soudain, sorti de nulle part au détour d’une rue, nous tombons nez-à-nez avec Elvis!!! Mais il n’est plus tout à fait comme dans tes souvenirs. Rougeot, transpirant, gros, bourré, roulant en triporteur une canette de bière à la main… Ça ne fait pas l’ombre d’un doute, c’est bien le VRAI ! La preuve en images 😉 Heureusement que Joss n’est pas jaloux…

 

*************************************************************************

Voici le défi lancé par Nathalie:

Faire une photo avec Elvis Presley à Las Vegas

Défi accepté ! Oh oh oh yeah 😉